Les maisons à Kaloum/ Conakry

La République de Guinée connaît une croissance accélérée et un taux d’urbanisation élevé (la population urbaine a franchi en 2010 le seuil des 30% de la population). De nombreux projets ont été réalisés ou sont en cours de réalisation dans le secteur de l’urbanisme, de l’assainissement et de l’habitat. On note également une amélioration substantielle du cadre légal avec la promulgation d’un code de la construction et de l’habitat devant cadrer les activités de construction et d’habitat.

La population de Guinée, estimée à 10 523 261 habitants en 2014, croît au rythme très soutenu de 2,3 % par an. La répartition géographique est inégale et voit l’urbanisation progresser fortement (la population urbaine a franchi en 2010 le seuil des 30% de la population).  Conakry concentre près de la moitié de la population urbaine et a connu une forte croissance depuis l’indépendance : 113 000 habitants en 1960, 270 000 en 1970 puis 552 000 habitants en 1980, 1 300 000 en 2002 et près de 1 700 000 en 2014, soit 16% de la population totale. Les quatre capitales régionales concentrent environ 1/4 de la population urbaine du pays.

Afin de combler le déficit en logements adéquats, de nombreux projets doivent être réalisés dans les années à venir.

Source : RGPH, institut national de la statistique.